Villaz Hubert Bornens promu officier dans l’Ordre national du Mérite

Cérémonies - Manifestations Divers

Par Jean-Luc FELGEIROLLE – Paru dans le Dauphiné Libéré le 02 mars 2022

Le président de l’UDC Alpes a été promu officier dans l’Ordre national du Mérite. Titulaire de la croix de la Valeur militaire avec citation à l’ordre du régiment, il a créé la section AFN des Usses en 1964.

Hubert Bornens est le président de l’UDC Alpes.  Photo Le DL /J.-L.F.

Hubert Bornens, président de l’UDC Alpes, a été promu ce week-end officier dans l’Ordre national du Mérite. C’est à Villaz, en présence de Martial Saddier, président du conseil départemental, Cyril Pellevat, sénateur, Lionel Tardy, conseiller départemental, Jordy Eche-Puig, directeur de l’Onac et de nombreuses personnalités et responsables d’associations que Joseph Bauquis, son parrain et prédécesseur au poste de président, lui a remis sa distinction, après être revenu sur le parcours extraprofessionnel du médaillé.

Enfant d’Usinens, né à Saint-Julien-en-Genevois, Hubert Bornens suit des études agricoles et de droit rural.

En janvier 1959, il effectue son service militaire au 1er Régiment d’infanterie de marine (RIMa) à Versailles et servira en Algérie du 26 mars 1960 au 9 mai 1961, avec le grade de sergent. Il obtiendra la carte du combattant ainsi que la croix de la Valeur militaire avec citation à l’ordre du régiment.

Rentré d’Algérie, il mène de front sa carrière professionnelle et associative. En 1964, il fonde la section des Usses et entre au bureau départemental des AFN comme vice-président. Il prendra la présidence en 1978. Il a à son actif l’édition du journal des AFN ; la présidence de l’association pour l’édification du mémorial AFN d’Annecy ; l’acquisition des bureaux administratifs pour l’UDC ; l’ouverture de l’association aux veuves, aux anciens des opérations militaires et aux personnes qui ont effectué le service militaire.

Hubert Bornens est également membre du conseil départemental de l’Onac. Il a été membre du conseil national de l’UNC de 1990 à 2017 ; président de l’entraide des veuves et des orphelins de guerre ; investigateur, avec l’appui du conseil départemental, de différentes expositions, de la Grande Guerre à celle d’Algérie. Plus récemment, la création de l’école des Porte-drapeaux et l’intervention dans les collèges et lycées. Soit, bientôt 45 années de présidence de l’association combattante, qui est aujourd’hui une des plus importantes en France, avec 115 sections et plus de 6 500 adhérents. Hubert Bornens était déjà chevalier dans l’Ordre national du Mérite, mais également chevalier de la Légion d’Honneur et officier du Mérite Agricole.

Décemment, Hubert Bornens a tenu à souligner le travail accompli et le soutien de tous ses collaborateurs qui l’ont suivi et continuent à le suivre dans ce beau chemin de vie.